LISTE CARTE

 

Auberge les Etchemins

Dimanche en automne. Je sillonne la bucolique 277 qui mène à Lac-Etchemin.  Alors que Saint-Léon-de-Standon me salue dans le rétroviseur, les grandes Appalaches se dressent devant moi, endimanchées de toutes les couleurs que la saison amène.

Soudain, des montagnes se détachent les pignons rouges de l’Auberge les Etchemins.  Je m’arrête et jette un regard autour de moi. Je suis plongée dans une véritable carte postale où la nature ne demande qu’à être explorée.  Tiens-toi bien la grande, j’arrive.

Auberge les Etchemins Blogue Tourisme Etchemins

Superman lui-même m’accueille à l’entrée. C’est Simon, le fils de Maxime et Marjorie, les propriétaires de l’endroit depuis 2017.

Auberge les Etchemins Blogue Tourisme Etchemins

Entourés de cahiers à colorier, lui et sa sœur Léa occupent le chaleureux hall d’entrée de l’auberge renommée dans la région depuis les années 1950. « Nous sommes une entreprise familiale » m’explique tout sourire le couple qui a réalisé son rêve en acquérant ce haut-lieu de souvenirs pour de nombreuses personnes de la région.

Celle qu’on appelait l’Auberge des Appalaches a été bâtie par Alfred Bégin et inaugurée en 1953. Ici, les gens ont certes jeunessé pendant des décennies. Les Michel Louvain, Classels, Nanette Workman et Ginette Reno ont connu les bonnes années de sa salle de réception aujourd’hui détruite. Les Kirouac, un fameux groupe beauceron de l’époque, attiraient les foules de partout en région.  « Le groupe était si populaire que Gaston Bégin, fils d’Alfred et propriétaire de l’époque, avait bâti une galerie autour de la salle pour abriter plus de spectateurs ! » rigole Maxime qui me raconte que l’auberge était aussi dotée d’une piscine creusée et qu’elle accueillait des visiteurs de partout au sud de Québec.

L’auberge a bien changé depuis, mais son caractère familial et accueillant n’a pas pris une ride.  Un foyer au bois trône au centre de son hall d’entrée cerclé de chaises berçantes et de fauteuils qui invitent à la conversation. « Il y en a des amitiés qui se sont créées autour de ce foyer ! » mentionne Marjorie, un sourire en coin.

À ceux qui se prêtent au jeu, les propriétaires se font un plaisir de demander leur couleur préférée afin de personnaliser leur séjour. Rose ! Que j’leur dis. On me remet les clés de la chambre 12 avec un large sourire.

Aaaaaaah.  Béatitude. La mission est accomplie.

Auberge les Etchemins Blogue Tourisme Etchemins

Toujours chaleureuse, chacune des chambres dégage un charme unique.  La courtepointe, le soin apporté au choix du mobilier, le foyer, tout m’amène à me sentir traitée aux p’tits oignons. Le confort de la 12 opère sa séduction sur moi et me transporte dans les bras de Morphée où je traverse paisiblement la nuit.

***

Au matin, c’est dans la salle à manger, où les photographies signées Ghislain Fortin donnent à l’endroit l’allure d’une salle d‘exposition, que je profite du buffet-déjeuner cuisiné par l’aubergiste et sa douce.  Là, j’y goûte la spécialité de la maison : un yogourt chia et purée de mangue. Aussi délicieux pour les yeux que bon pour le palais, il éveille un pur bonheur en bouche. Visiblement, l’auberge remporte haut la main la palme de couette et café avec expérience rehaussée.

Auberge les Etchemins Blogue Tourisme Etchemins

10 heures sonnent. J’emprunte le chemin tapissé de feuilles qui mène au sentier des Urubus pour admirer le panorama et faire le plein d’air des montagnes.

Croisant d’autres passionnés, j’apprends qu’en raquette ou à pied, les amoureux de randonnée peuvent accéder aux 42 kilomètres de sentiers menant au sommet du Mont-Orignal en empruntant le sentier des Urubus du réseau de sentiers de Standon.

Moi en pleine séance de méditation dans le sentier des Urubus

Avant de quitter l’auberge, mes bagages en main, mon regard se pose sur l’armoire chérie de Marjorie qui offre une vitrine aux produits etcheminois Douceurs des Appalaches et Sucreries DL. Je me laisse séduire par un savon Sainte-Croix du Verdon afin de rapatrier dans mes bagages l’odeur des Etchemins avant mon prochain passage.

Des randonneurs discutent de leur expédition et remercient les hôtes de leur accueil en quittant aussi l’auberge. Ici, on se fait même des amis.

Auberge les Etchemins, notre premier rendez-vous m’a séduite. On se fixe un autre rancart ?

  • 16 chambres confortables et uniques – comprenant la suite nuptiale (oui, oui !) et un studio
  • Une cuisine réconfortante en hiver
  • Une expérience couette et café à haute valeur ajoutée

Pour réserver en ligne : aubergeetchemin.com

Page Facebook

Tous droits réservés © 2019 Tourisme Etchemins  •  Conception site web : Ubéo Solutions Web  •  Politique de confidentialité